Site Philomène
Linkedin Philomène Facebook Philomène Twitter Philomène

Bien choisir sa maison de retraite

03 mai 2018

Lorsque l’on vieillit, son « chez soi » n’est plus toujours perçu comme un petit cocon douillet… On le redoute souvent, mais un jour vient où se pose la question de trouver un logement rassurant et sécurisé.

 Résidences Autonomie, EHPAD, résidence services seniors… quelles différences ? Chaque type d’établissement répond à des besoins spécifiques. Voici quelques explications pour choisir judicieusement parmi toutes ces solutions.

Quels sont les différents types d’établissements ?

Il existe aujourd’hui en France près de 11 000 établissements tous secteurs confondus, privés, publics ou associatifs. Ces établissements se divisent en trois types  : 

  • Résidence autonomie :

Souvent construites à proximité des commerces et services, les résidences autonomies sont constituées de logements individuels privatifs.

Ces établissements sont parfaits pour les personnes âgées, seules ou en couple qui souhaitent (et peuvent) conserver leur indépendance. Ces structures permettent de bénéficier d’un environnement sécurisé et disposent de services collectifs. Elles sont souvent gérées par des structures publiques ou à but non lucratif. Le coût de ces logements est modéré.

  • Résidence services seniors :

Tout comme les résidences autonomies, les résidences services seniors sont destinées aux seniors valides et autonomes de plus de 60 ans. Elles proposent, à l’achat ou à la location, des appartements individuels et des maisons de plain-pied. Souvent associées à des services haut de gamme (assistance 24/7, piscine, bibliothèque, etc), ces structures sont généralement gérées par des organismes privés et nécessitent un budget plus conséquent.

  • Les EHPAD : 

Les Établissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes, sont des maisons de retraite médicalisées qui accueillent des personnes âgées en perte d'autonomie. Les EHPAD ont pour mission d’accompagner les personnes dépendantes et de préserver leur autonomie. Certains EHPAD sont spécialisés dans la prise en charge de pathologies comme Alzheimer, Parkinson ou des maladies neuro-dégénératives. 

L'offre de services et le confort dépendent du statut (privé ou associatif), de la localisation et du degré de dependance  de la personne accueillie (appelé GIR). De ce fait, il est difficile d'évaluer le coût et les services proposés qui varient énormément d'un établissement à l'autre.

Anticiper l'entrée en résidence

Rares sont les établissements à avoir des places vacantes et les délais d’attente peuvent être relativement longs. La majorité des familles font l’erreur d’attendre les premiers signes de perte d’autonomie pour envisager l’entrée dans un établissement adapté. 

Evidemment, la décision n’est pas réjouissante à prendre et génère beaucoup d’appréhension…  85% des seniors ne veulent pas entendre parler de maison de retraite et souhaitent y aller le plus tard possible. 
De toute évidence, il est important de ne pas forcer la main et de laisser le temps à la personne de décider elle-même de quitter son domicile.
 

Choisir son établissement 

 

Il n’est pas facile de choisir le bon établissement. 
Quels sont les services inclus ?
La restauration est-elle de bonne qualité ?
Les résidents sont-ils heureux ? 
 
Consciente de la difficulté de choisir le bon établissement, la start-up Papyhappy vous guide et vous propose un annuaire gratuit référençant l’ensemble des hébergements seniors en France.
À l’instar des autres plateformes collaboratives et comparatives, l’objectif est de renseigner les internautes sur la qualité des services fournis grâce à des photos et des avis postés par les résidents, leurs familles et des clients mystères (appelés les « Papy Angels ») qui visitent les établissements. Si vous souhaitez être aidé dans vos recherches, Papyhappy propose également un service d’accompagnement personnalisé. Quatre formules vous sont proposées, allant du conseil téléphonique jusqu’à une véritable investigation terrain. 

 

 

Partager sur :

Linkedin Philomène Facebook Philomène Twitter Philomène

Dans la même catégorie :

Laissez parler la peur !

Angèle se réconcilie avec son passé

Bernard et Michel, souvenirs d’Afrique et coupe du monde