Site Philomène
Linkedin Philomène Facebook Philomène Twitter Philomène

« Fais de ta vie un rêve » !

13 juillet 2017

Vous n'avez plus vingt ans ? Mais pourtant vous vous sentez pétillant(e), le cœur encore rempli de rêves inaccomplis ? Ne lâchez rien, et découvrez Philomène !

 

John Quincy Adams, le sixième président des États-Unis parla d'une manière on ne peut plus humaine lorsqu'un jour, il poussa chacun "à rêver plus, à apprendre plus, à faire plus, à devenir plus".

 

Il avait bien raison : toute personne qui ne tend plus vers l'avenir, vers le "plus" est une personne qui stagne et ne vit plus. L'homme et la femme prouvent qu'ils sont vivants à force d'actes et de progrès : toujours en devenir, quoique toujours les mêmes, ils se sont pas figés. Sans cesse ils découvrent et vivent de nouvelles choses, heureuses ou malheureuses, face auxquelles ils font face. 

 

Certes me direz-vous, mais alors qu'en est-il donc de ces personnes âgées que les aléas de la vie limitent dans cette capacité d'action ? Peuvent-elles vraiment faire "plus" ? Doivent-elles alors cesser de "rêver", d'"apprendre", de "faire", de "devenir" ? Bien-sûr que non, bien au contraire ! Ce sont sans doute elles qui sont les plus concernées : la vie active force à l'action, quand la retraite malheureusement rend cette action facultative. Or quand la marche à l'inaction s'enclenche, on s'endort bien rapidement, et plus le sommeil s'installe, plus il devient difficile de faire demi-tour. 

 

Alors ne nous endormons pas ! Avec Philomène, tentons l'aventure du devenir à tout âge : il n'est jamais trop tard pour découvrir de nouvelles choses, il suffit simplement de trouver les outils adaptés à la personnalité de chacun. 

 

Imaginons le profil unique de ce jardinier pour qui la terre est toute sa vie. Le travail du sol l'a physiquement épuisé, sans pour autant éteindre les réserves de passion qu'il entretient pour ses jardins. Il ne peut plus bêcher ni exercer aucune charge physique : est-il pour autant condamné à lâcher sa passion ? Si oui, comment peut-il encore trouver le goût de vivre, dépecé de tout ce qui l'anime ? La réponse n'est évidemment pas celle-ci. Nul ne doit le pousser à abandonner. Au contraire, il s'agira d'astuces pour découvrir autrement le monde du sol. Réaliser des herbiers, transmettre en un livre son expérience unique, décrire aux enfants les différences entre toutes les plantes qu'il a soignées... 

 

Les idées ne manquent pas, à condition d'oser continuer l'aventure quand tout voudrait vous dire "baissez les bras". "Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité" : entendons cette parole bien sage d'Antoine de Saint-Exupéry !

 

 

Paris, le 13 juillet 2017

Partager sur :

Linkedin Philomène Facebook Philomène Twitter Philomène

Dans la même catégorie :

La Boutique de Philomène est ouverte !

La box cadeau des grands-parents

On a toujours une bonne raison de faire la fête !