Site Philomène
Linkedin Philomène Facebook Philomène Twitter Philomène

"Un lien fort se crée entre les protégés et les intervenants"

08 février 2018

 

"En qualité de mandataire judiciaire à la protection des majeurs, j'ai découvert les services apportés par Philomène, dans plusieurs situations.

   - Pour une dame âgée, vivant seule à domicile, se déplaçant péniblement en fauteuil roulant suite à un AVC, qui ne pouvait plus se rendre à Marseille voir ses arrière-petits-enfants, nous avons acheté un IPAD, avec son accord. Philomène a trouvé une personne qui vient lui donner des cours chaque semaine : son petit-fils lui envoie des photos et elle apprend peu à peu à se servir de l'IPAD, motivée par la communication en directe avec sa famille. Elle attend la personne qui dispense les cours avec impatience et le fait d'apprendre la stimule énormément. Elle apprécie la personne envoyée par Philomène, sélectionnée par une pré-visite de la directrice qui trouve toujours des personnes adaptées.

   - Un autre majeur protégé, victime d'un AVC, ne pouvait plus jouer de la batterie, sa passion. Philomène a trouvé une jeune femme formidable, du conservatoire, qui le fait chanter, lui fait faire de la musicothérapie ce qui améliore sa diction et lui fait oublier ses difficultés le temps de la séance. 

Lui aussi attend ses cours avec impatience et constate qu'il est encore capable de faire de la musique, sous un angle différent.

   - Une autre majeure protégée est une personne en fauteuil roulant à mobilité très restreinte : très douée en dessin, elle illustrait des histoires qu'elle écrivait, sa passion, avec la musique. D’un naturel bavard, elle s'ennuyait terriblement en EHPAD. 

J'ai fait appel de nouveau à Philomène qui a trouvé une personne passionnée de lecture et d’écriture, toujours sélectionnée sur le volet selon la mission. L’intervenante l'a aidée à réécrire des nouvelles, à répertorier d’anciennes histoires pour en faire des recueils. Cela lui permet de faire des cadeaux à ses proches. 

Malgré un handicap lourd, Philomène a même a organisé une sortie à un concert de Mozart à l'auditorium de Bordeaux et l’a accompagnée.

Cela n'a pas été simple mais le bonheur de cette dame valait que l'on s'en donne la peine.

 

   - Les exemples sont nombreux et j'en donnerai un dernier : une dame en EHPAD qui ne parle pas, plutôt asociable et même parfois désagréable, car très seule et triste. J'ai suggéré à Philomène un accompagnement, en précisant que je ne savais pas si cela allait marcher, craignant que les intervenants se découragent... Au contraire, ma protégée est heureuse d'accueillir cette personne et dit aujourd'hui en souriant « qu'elle reçoit une amie chaque semaine »!

 

Bien-sûr, ce service a un coût. Mais c’est bénéfique -ne serait-ce que pour une heure ou deux par semaine- pour une personne qui se sent seule, isolée, inutile, qui souffre d'un handicap ... 

Philomène trouve toujours des idées, des solutions, différente de la présence parfois passive d’une auxiliaire de vie qui n'a malheureusement pas toujours l'initiative de stimuler, d'occuper la personne de façon adaptée.

 

Un lien fort se crée entre les protégés et les intervenants et je reconnais que Philomène sélectionne des personnes toujours très humaines, patientes, aimant ce qu'elle font et stimulant les personnes pour lesquelles elles interviennent.

Je considère ce service comme "un plus" que je suggère à mes protégés d'essayer, sans qu'ils se sentent obligés. Je n'ai pas eu de déçu à ce jour."

Bénédicte Jauffret, mandataire judiciaire à la protection des majeurs. 

Bordeaux, février 2018

Partager sur :

Linkedin Philomène Facebook Philomène Twitter Philomène

Dans la même catégorie :

Angèle se réconcilie avec son passé

Précautions à prendre pour partir en vacances avec une personne âgée

Un immense fossé entre les générations !